Petite boule d'amour


GUIDANCE ANIMALE - 20 JANVIER 2019

Chien : OPALE, né le 6 septembre 2018


 

PROFIL

Humains : Valérie + XX – Papy + Mamy

Animaux : Chat Enzo, Chatte Néphy, 8 Perruches, 3 poissons

Lieu de vie : Maison à la campagne avec jardin clôturé.

DEMANDE

  • Le chien ne fait ses besoins que dans le jardin de la maison et rien du tout lors des promenades qui peuvent être très longues.

  • N’écoute rien et n’en fait qu’à sa tête.

  • Aime-t-il le parc ?

 

  • Est-il possible de communiquer avec le chien nommé Opale ?

Il est intéressant de discuter avec ce petit bout, car il est encore comme un nourrisson et lui parler lui permettra de poser quelques jalons de sa vie adulte. Il a besoin d’un petit recadrage, c’est en quelque sorte un éternel enfant.

  • Merci, à qui dois-je donc parler, son guide, son âme ou lui-même ?

Il serait judicieux de commencer par son Guide puis son âme et enfin lui-même.

  • Merci à vous pour votre intervention. Bonjour Guide d’Opale, puis je parler avec vous concernant deux ou trois petits soucis concernant votre protégé ?

Bien entendu, il est même fondamental que tu viennes à lui, et il serait temps de lui rappeler que la vie sur terre est soumise à quelques règles qu’il doit impérativement respecter.

  • Ce chien ne comprend pas visiblement qu’il est en droit de faire ses besoins en dehors du jardin de la maison.

Oui je le sais, il n’a pas encore saisi la différence qui existe entre ce lieu fermé et les espaces de liberté. Nous allons œuvrer afin qu’il se sente en sécurité par-delà une clôture et lui dire que le fait de faire ses besoins ailleurs, ne fera pas de lui un mauvais chien. Il a à cœur de satisfaire ses humains. Il y est particulièrement attaché, ils sont pour lui comme des sauveurs.

Ses débuts dans la vie ont été particulièrement difficiles. Ce chien ne vient pas de l’étranger comme vous avez pu le supputer. Il est bien né en France et a vécu ses premiers instants dans des conditions particulièrement déplorables.

Il est issu d’une sorte d’usine à chiots où les femelles sont forcées à la copulation et ensuite, elles mettent bas, dans l’indifférence la plus totale. Parfois leurs chiots morts, gisent parmi les petits cherchant une tétine. Ces petits chérubins, côtoient la mort dès leur naissance. Leurs mères affaiblies ne peuvent les nourrir correctement. Certaines, épuisées, meurent en donnant la vie, et il n’est pas toujours évident pour les autres mères d’adopter temporairement les bébés en les nourrissant de leur lait qui se fait de plus en plus rare, du fait de leur épuisement individuel.

La naissance dans ses conditions conduit souvent à des tares chez ses chiots. D’ailleurs, celui-ci, a eu de grosses difficultés à ses débuts et sans le dévouement et l’amour de ses humains, il ne serait pas ici, à présent. Il le sait et ne l’oubliera jamais, sa dévotion et sans nulle autre pareille.

Pour autant, il est un grand bébé encore, car il n’a pas eu de maman pour l’éduquer comme il se doit. L’éloignement dû à son hospitalisation a brouillé les cartes du départ. Mais ce n’est que partie remise, car il est une bonne âme et lui rappeler ses devoirs, lui permettra de lui donner une responsabilité et une place encore plus importante au sein de cette famille.

  • Pouvez-vous lui parler ?

Mon rôle se limite pour le moment à le guider vers son accomplissement, il te faut parler directement à son âme.

  • Opale, je souhaite te parler, à toi ou ton âme.

Je perçois une nature pure et juvénile, comme si ce chiot était une nouvelle âme venue sur terre. Comme s’il n’y était jamais venu précédemment. Voilà sans doute la raison qui fait qu’il n’a pas tous les codes du chien. Il est encore essence pure, et à ce titre, il porte en lui l’amour et le côté matériel de l’élimination, lui est étranger. Il est comme une page vierge d’un livre que l’on vient de commencer, toute l’histoire est à écrire. Ainsi il pourra se construire et apprendre, cela lui servira même pour ses prochaines incarnations. Il est de bonne composition, il n’en veut à personne pour son arrivée rocambolesque sur terre. Son cœur est bienveillant, la ruse lui est inconnue, la méchanceté également.

  • Opale, il est important que tu m’entendes : Lorsque tu es promené en laisse dans des lieux autres que ton jardin, tu peux te laisser aller à faire tes besoins. Les promenades sont faites pour cela tes propriétaires attendent cela de toi, cela s’appelle la sociabilisation. Tu es un petit chien adorable, il te suffit d’entendre cette demande.

Je perçois comme de la peine à la réception de mes paroles. Opale, semble être triste d’avoir déçu son petit monde. Ce chiot est vraiment une boule d’amour, seul le bien-être et l’union de son entourage le préoccupe, il est comme un trait d’union entre tous les êtres qui le côtoient, il n’a pas une once d’animosité. Il est tout le monde et tout le monde est lui. Il ne fait aucune différence entre les individus et pense que tout être a le même élan de générosité envers les autres. Il n’a aucune rancune envers qui que ce soit. Sa joie est illimitée. Il ne peut comprendre les cris, les remontrances, tout passe par la gentillesse et l’amour, c’est vraiment une âme pure. Son rôle ici est d’adoucir le quotidien de tous. Et de montrer que la vie vécue le cœur ouvert est bien plus belle que voilée par les soucis. Il est ici pour être un exemple, un modèle d’insouciance.

Je lui envoie les images de ballades en lui expliquant que faire ses besoins dehors comblera de joie ses humains. Il a du mal à comprendre. Car il lui semblait que les faire dans le jardin était un signe d’obéissance à présent que la maturité de son système d’élimination est acquise.

Il aime les promenades, cela le met en joie, ce sont des moments de totale extase pour lui, il aime sentir toutes les odeurs et voir le monde en se promenant. Je reçois l’image de Bambi à cet instant. Il se comporte un peu comme lui, un grand naïf romantique.

Lorsque je lui demande s’il aime le parc, il dit qu’il adore aller partout avec ses humains. Ce qui leur fait plaisir, le comble de joie. Il est si heureux près d’eux. Il est lié à eux, et je ressens vraiment une immense émotion. C’est comme si être avec eux, le nourrissait… il rayonne près d’eux et s’éteint loin d’eux.

  • Pourquoi as-tu détruit les cartons et les papiers ?

Je m’ennuyais terriblement, je me suis senti totalement perdu, et je n’aime pas les cartons, cela me rappelle mon enfance. Je dormais sur des cartons, cela sentait mauvais. J’ai eu peur qu’on me remette dans un carton, cela me terrorise, je ne veux plus. Ce n’est pas un jeu, c’est une souffrance pour moi, je ne sais si je pourrais oublier un jour ?

  • Comment te sens-tu dans cette famille ?

Je suis heureux, tellement heureux. Et même si la chatte noire me tape parfois… comme je l’aime, elle est comme une sœur et une maman. Elle m’a appris plein de choses, elle m’a dit que je ne suis pas comme elle, mais moi je m’en moque, je ne vois pas ce qu’elle est au dehors, je vois sa lumière, je vois son intérieur, elle est fière et belle, je l’admire.

Elle m’a appris que les oiseaux ça se mange, alors moi, je voudrai bien lui en offrir un, pour qu’elle m’aime encore plus. Il y en a plein ici, mais il ne faut pas les toucher, c’est dommage, ils sont tout prés.

Le chat lui, il est distant parfois, et je sais qu’il m’aime bien, je suis comme son fils. Il est bougon aussi, mais je sais que je peux compter sur lui. Hum, il me dit de temps en temps de prendre le large car je le dérange dans sa sieste, alors que moi, je veux juste jouer, et lui montrer qu’on fait partie de la même famille, tous ensemble, nous sommes là et c’est merveilleux.

Je suis désolé d’avoir mal fait (je ressens une grande tristesse et une oppression au niveau de la gorge). Je vais essayer de tout bien faire, pour être aimé, je ne savais pas. Je comprends, le jardin ce n’est pas pour faire caca et pipi, on peut jouer mais il ne faut pas salir. Je vais essayer de faire plaisir. J’aime bien les biscuits que mon humaine me donne quand je suis sage (ils sont beige les biscuits ???? il me montre des trucs en forme d’os aussi, il aime bien).

Je n’ai qu’une envie, qu’on m’aime et moi je ne veux que rendre tout cet amour, car je suis là pour ça, je ne veux pas qu’on me laisse, je ne veux plus, je me suis battu pour rester, parce que je suis là pour rendre les gens heureux, alors si je les rends malheureux, je suis triste, terriblement triste.

  • Alors essaie de faire l’effort d’être obéissant, c’est important que tu écoutes, et que tu sois un bon chien. Il te faut apprendre à être plus sage, tu peux te mettre en danger si tu n’écoutes pas.

Oui oui, je vois, mais surtout je veux rester là, je suis bien là, je suis heureux, on est une jolie famille nous tous.

(il me fait monter les larmes aux yeux, c’est vraiment l’amour à l’état pur ce petit bout).

  • Je te remercie Opale, sois un bon petit, tu es aimé, il te faut juste écouter un peu plus, faire tes besoins lors des promenades pour laisser le jardin tout propre et tu seras encore plus aimé, comme tu le mérites. A présent je te laisse, je te fais un énorme câlin.


Energie, Joie et Dynamisme au service de vos potentiels

Pascale GASTOUS

Hypnose - Coaching - Thérapies Bio-énergétiques - Médiumnité - Communication Animale - Infirmière DE

06.32.99.63.33 - 34, Rue Guiglia - 06000 Nice

SASU LE CHOIX D’ETRE® - APE 8690 F – 843 018 151 RCS NICE

#chien #Amour #communicationanimale

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Original.png