S'aimer à en retrouver la raison



GUIDANCE

SEPTEMBRE 2018

Information importante

Une guidance est un message transmis par les Guides, les vôtres, les miens, les êtres des univers célestes. Il ne s’agit pas d’une voyance et je n’en suis que le canal transcripteur. Les mots sont la traduction des informations vibratoires télépathiquement reçues. Chaque parole est personnelle et touche au plus profond son destinataire, car il s’agit là, d’une similitude de résonance.

L’information est délivrée selon ce qu’eux jugent opportun de vous transmettre dans l’instant présent afin de vous aider dans votre réalisation.

Vous avez un libre arbitre, celui-ci vous permet de faire des choix. Chacun d’eux donnent une direction différente à votre existence. Lors de vos incarnations vous avez des missions programmées, vous devez vous rendre d’un point A à un point B, mais comme le dit l’expression : « Tous les chemins mènent à Rome ». Aucune route n’est meilleure ou pire qu’une autre, car chacune d’elles vous apportera son lot d’expériences et d’apprentissages.

Ne jugez pas vos actions, vos réussites et ce que vous considérez comme des échecs. L’inaction seule, est une défaite et encore… elle peut être un moment d’introspection nécessaire. Aimez-vous, car personne ne pourra le faire mieux que vous. Honorez-vous et respectez-vous. Vous êtes ici sur terre pour vous accomplir. Seuls, vous êtes nés, seuls vous repartirez, forts d’un immense savoir acquis à jamais pour vos prochaines incarnations.

Je vous souhaite une belle lecture.

Pascale

 

Chère A B, il n’est point de hasard dans la vie. Et si un jour tu as croisé le chemin d’une certaine lecture, c’était pour qu’elle te conduise à ce canal que nous utilisons en ce jour pour te parler.

Alors ouvre ton cœur, et laisse toi pénétrer par les mots qui suivent. Ils sont les tiens, ils sont là pour parler à ton âme, à ton essence, cette parcelle de divinité qui se cache au plus profond de toi. Cette pépite que tu refuses d’admirer, te pensant indigne.

Pourquoi tant de haine et de mépris face à ton corps de matière ? Pourquoi ce déni de ce véhicule terrestre que, pourtant, tu as choisi, en conscience ? Allons mon petit, sois indulgente et accepte de te voir telle que tu es, c'est-à-dire avec les yeux de l’âme, les yeux qui nous permettent de te voir dans ta splendeur sacrée.

Si tu voyais ta lumière mon enfant, tu es de nacre, tu es effluves suaves et délicieuses. Tu ressembles au calice d’une fleur blanche aux reflets bleus et argent. Si tu pouvais un seul instant imaginer cette vision que nous avons de toi, ton opinion changerait instantanément.

Tu ne peux le faire, alors visualise en imagination, sois créative, sois surtout sans limite car tu es hors limite, tu es infinie, tu es l’univers, tu es le tout comme chacun.

Ne te bride pas, comme tu le fais constamment. Ouvre-toi, ouvre ton cœur, donne à ton âme la clé de la liberté au lieu de la maintenir dans la prison matérielle que tu entretiens. Heureusement les nuits sont sa bouffée d’oxygène…

Tu sais tout cela intrinsèquement, et pourtant tu ne lâche pas les rênes. Tu voudrais bien, mais tu restes sceptique sur de nombreux points. Il te faut trouver les preuves, il te faut comprendre, même si quelque chose t’attire dans le mystérieux.

Mon petit, tu es une âme si espiègle, pourquoi donc étouffer ton élan sous des croyances inutiles. Certes les blessures ont déposé un manteau parfois lourd à porter, mais ce qui est passé, n’est plus. A quoi bon trainer au cours de ta vie des vêtements de plus en plus lourds de la crasse ancienne.

Laisse aller les chagrins, laisse s’évanouir les paroles blessantes, laisse partir les personnes qui n’ont aucun intérêt pour toi. Ton cœur a besoin de chaleur et non de froideur et de mesquinerie.

Commence enfin à reconnaître la valeur qui est tienne et apprend à honorer la personne que tu es. Si tu es venue ici-bas, c’est que, comme tout un chacun, tu y as ta fonction.

La première est bien entendu d’aimer celle que tu es, dans toutes ses dimensions. Alors regarde-toi, observe-toi, et ne juge pas. Les erreurs sont des apprentissages, les leçons sont élévations vibratoires. Chaque expérience polit ce caillou précieux que tu es.

Vas-tu entendre nos paroles et cesser de t’auto-critiquer pour ne pas dire autodétruire cette flamme que tu es.

(On me montre la flamme d’une bougie et un souffle qui la rabat, elle est prête à s’éteindre, mais reste vaillante et se redresse toujours, bien qu’elle faiblisse et que le souffle devienne, lui, de plus en plus puissant).

A B, il est dans la vie, des paliers permettant de se poser et de réfléchir à ses acquis. Te voilà arriver là, sur cette margelle, pourtant tu ne cherches qu’à en descendre, comme pour fuir cette prise de conscience, ce face à face avec toi-même.

Bien heureusement, tu as souhaité cette guidance, pour t’éclairer. Alors nous voilà ici, profitant de cette aubaine, non pour te tancer, car tel n’est pas notre fonctionnement, nous ne jugeons pas, nous sommes dans l’aide et l’amour inconditionnel. Nous venons ici, bienveillants et profondément magnanimes pour t’apprendre, te faire comprendre comment t’aimer mon enfant.

Sais-tu que ne pas t’aimer, diffuse autour de toi la vibration équivalente. En fait, tes énergies disent autour de toi : « je ne suis pas digne d’amour, passez votre chemin ».

Et toi, que fais-tu donc ? Tu constates, que tu n’intéresses personne, que les gens ne viennent pas à toi, et que finalement tu ne crées pas forcément de liens solides tels que tu le voudrais. Cela te déçoit et accentue cette mésestime que tu as de ta personne.

Mon enfant, il est temps de faire basculer cette tendance, car tu ne peux vivre avec ce mal être. Tu es trop fragile, trop sensible pour supporter cela.

Devant nous, tu vas prendre un engagement, celui de t’occuper de toi, de faire tout ce qui est en ton pourvoir pour t’apprécier. Ne reste pas bloquée sur des composantes physiques purement matérielles.

Analyse sérieusement et objectivement celle que tu es. Quelles ont été tes victoires dans la vie ? Même les plus minimes. Car parfois celles que tu négliges sont celles qui manquent à d’autres. Tu vois, certains ne savent pas faire du vélo et pourtant celui qui sait en faire, ne considère pas cela comme un atout.

Comprends-tu la démarche ? Reconnais enfin, une fois pour toutes, la belle et merveilleuse personne que tu es. Tu cuisines, tu es créative, tu danses, tu chantes, tu dessines, … bref, fais ton introspection sur une feuille de papier. Note tes compétences, tes valeurs. Reviens sur tes victoires passées, et même sur tes échecs en gardant leur côté positif : que t’ont-ils appris ?

Fais cela et passe au présent, car nous te l’avons dit, le passé ne se refait plus, il t’a construite telle que tu es ce jour.

Seul le présent compte, car il est le terreau de ton futur, il est donc important d’y prêter attention. Il ne te viendrait même pas à l’idée de planter des carottes dans une terre pierreuse, elles en sortiraient bien tortueuses les pauvres. Et bien voilà, sois la carotte ! Tu as besoin d’une belle terre, sans vieux cailloux, de belles conditions climatiques pour devenir splendide, bien droite, parfaitement ancrée dans l’ici et maintenant.

Bien sûr il y a eu des périodes plus sombres qui sont difficiles à oublier. Reconnais cela comme étant factuel et lointain. Tu ne peux plus rien changer, ce qui est fait n’est plus à faire. Toutefois, tu as entre tes mains, la plume pour écrire la suite de ton histoire.

A toi de planter le décor souhaité. Tes choix créent ta réalité, ils sont l’encre dont tu as besoin pour coucher sur le papier ta nouvelle existence. Sois imaginative et délurée comme tu peux l’être. Ne t’impose rien, laisse aller ton esprit, nourris des rêves fous, mets des étoiles dans ton ciel futur.

Il n’y a de limites que celles que l’on se fixe. Tu as en toi la possibilité de changer cette existence qui te pèse parfois. Tu as tout en toi, il te suffit de trouver ta clé et de la tourner pour qu’enfin ton être véritable puisse se sentir libre de vivre la vie qu’il a choisi d’expérimenter sur cette planète.

Tu sais, en ce moment même, vous êtes forts nombreux ici-bas à vous ouvrir à vos capacités intérieures. Le monde évolue, le voile qui sépare nos mondes s’affine et tend à se déchirer par endroit. De plus en plus de connexions s’établissent entre vous et nous, entre vous et d’autres plans de l’univers. Le changement est en marche.

Tu ne peux donc rester coincée dans des idées dépassées voire erronées sur celle que tu crois être ou ne pas être. Le jugement n’est plus de mise, ni sur toi, ni sur les autres. Les masques tombent et les êtres se dévoilent. L’esprit prend le pas sur la matière, la conscience s’élève. Il est donc un mouvement que personne ne peut plus stopper.

C’est pour cette raison, que certaines personnes disparaissent assez brutalement, et cette épuration va se poursuivre. Certains contrats d’âmes s’achèvent, certains êtres n’ayant plus les vibrations adéquates sont rappelés.

(A B, on me montre des flammes qui montent dans les cieux, je vois un homme et une femme, enfin je perçois ce type d’énergie surtout. Curieusement ce sont les mêmes reflets que ceux que je percevais de vous tout à l’heure, lorsque l’on vous parlait de blanc, bleu, argent et nacré. Avez-vous perdu des personnes proches ? C’est comme des êtres faisant partie de votre groupe d’âme de l’au-delà. Donc cela peut être des personnes qui vous ont fait vivre des épreuves pour que vous avanciez ou alors qui vous protégeaient.

Dans les familles d’âmes, souvent on s’incarne par groupe afin de faire travailler l’autre sur ces travers et le faire évoluer. Il y a ceux qui prennent l’engagement et la sale besogne de faire du mal, de faire éprouver la jalousie. Ceux qui vous font vivre le rejet, la trahison, etc… et il y a ceux qui sont du côté positif pour vous aider par la bienveillance, l’amour terrestre, etc).

Mon petit, la vie s’étire et chemine selon la direction que tu veux bien lui donner. Rien ne sert de rester sur des acquis, des idées arrêtées. Tu dois avancer, ne pas t’enliser dans des peurs qui te brident. Tu te retiens au bord de la piscine de peur de t’y noyer, pourtant tu sais nager… alors prend de l’assurance et fais quelques brasses, petit à petit, tu vas t’enhardir et aller à chaque fois plus avant.

Pourquoi se faire une montagne et se retrouver dépassé par la tâche. Tu es besogneuse ainsi qu’une bonne personne, tu mérites comme chaque enfant de la Source ta part de bonheur.

Nous n’avons de cesse de vous le dire, vous êtes créateurs de vos existences, mais vous êtes aveugles et sourds à nos paroles. Pouvons-nous espérer que tu sortiras du lot ?

Allons petite A B, la vie est là devant toi, oublie les complexes, oublie tes barrières, oublie les fausses idées que tu as sur toi et vas de l’avant.

En toi se trouve un petit bonhomme frondeur, vestige d’une existence passée, il a été pris par la mort plus tôt que prévu, il avait tant à réaliser. Il avait des rêves plein la tête, il avait le cœur en bandoulière. Il était un petit page, un petit gamin placé chez un nobliau. Il fut blessé lors d’une partie de chasse, et ne survécut pas.

Alors donne lui la chance de réaliser ce pour quoi il était venu sur terre : vivre et être heureux ; aimer et s’aimer, profiter des trésors d’une vie qu’il n’a pas assez connue. Nourris toi de bonheur, sois joyeuse et espiègle comme il l’était. C’est en toi, ne met pas une lourde couverture sur ta vraie nature.

A B, encore une fois, nous te le disons. On ne peut taire sa nature divine. Tu ne pourras te brider indéfiniment, en essayant de coller parfaitement aux parois de la boite dans laquelle tu t’es rangée. Ecoute les élans de ton cœur, ressent ces frissons qui te parcourent lorsque tu es à ta place, lorsque quelque chose te touche profondément. Ces manifestations sont les mots de ton âme, elle te parle et te guide vers ta voie, ton chemin, celui que trop longtemps tu as refusé d’emprunter.

Nul besoin de tout balancer et te mettre en déséquilibre, tu ne le peux, c’est inconcevable pour toi, et ce n’est pas faisable. Alors, petit à petit, change une chose après l’autre, prend le temps de t’y faire, de t’habituer et de permettre à ton entourage d’accepter la transformation.

Affirme-toi dans tes choix, tout en sachant qu’un choix n’est pas sculpté dans le marbre. Tu peux te tromper, accorde toi ce droit également, sans te juger et te dénigrer. Ne sois pas plus gourmande que ton estomac ne pourrait le supporter… tout doucement… avec amour… sois toi… retrouve toi… telle que tu es… petit flamme de l’univers… enfant de la Source.

Chère A B, il est important que tu comprennes quelle est ta place en ce monde. Vous qui êtes sur terre en ce moment, êtes venus et avez été choisis pour participer à la transition du nouveau monde. Nous sommes admiratifs de vos vies, car bon nombre d’entre nous n’auraient pas supporté ce qui se trame en ce moment.

Les peuples s’affrontent, les mensonges sont omniprésents, les castes des riches maintiennent les petits sous leur coupe, la mort est tapie dans l’ombre et se présente bien souvent à vous de cruelle manière : terrorisme, maladie mortelle, cataclysme. Il y a beaucoup de crises dans vos existences et pourtant vous faites front.