Guidance personnelle - Sois TOI simplement TOI

CANALISATION

DES MESSAGES DES GUIDES & ORACLES



XXX YYY

Née le : 00/00/1900


 

Guidance - 2021


Information importante


Une guidance est un message transmis par les Guides, les vôtres, les miens, les êtres des univers célestes. Il ne s’agit pas d’une voyance et je n’en suis que le canal transcripteur. Les mots sont la traduction des informations vibratoires télépathiquement reçues. Chaque parole est personnelle et touche au plus profond son destinataire, car il s’agit là, d’une similitude de résonnance.


L’information est délivrée selon ce qu’eux jugent opportun de vous transmettre dans l’instant présent afin de vous aider dans votre réalisation.


Vous avez un libre arbitre, celui-ci vous permet de faire des choix. Chacun d’eux donnent une direction différente à votre existence. Lors de vos incarnations vous avez des missions programmées, vous devez vous rendre d’un point A à un point B, mais comme le dit l’expression : « Tous les chemins mènent à Rome ». Aucune route n’est meilleure ou pire qu’une autre, car chacune d’elles vous apportera son lot d’expériences et d’apprentissages.


Ne jugez pas vos actions, vos réussites et ce que vous considérez comme des échecs. L’inaction seule, est une défaite et encore… elle peut être un moment d’introspection nécessaire. Aimez-vous, car personne ne pourra le faire mieux que vous. Honorez-vous et respectez-vous. Vous êtes ici sur terre pour vous accomplir. Seuls, vous êtes nés, seuls vous repartirez, forts d’un immense savoir acquis à jamais pour vos prochaines incarnations.


Je vous souhaite une belle lecture.


Pascale



 

DEMANDE



En ce moment même si je vais 10 fois mieux qu’avant, j’ai des angoisses de ne pas arriver à être à la hauteur des exigences de mon travail et je me rends compte que passer toute une semaine loin de mon homme est triste.


Je suis un peu dans une machine à laver en ce moment.


Ma question est peut-être : Comment ne pas me laisser submerger ?

Comment ne pas décevoir et prendre du recul ?


 

Chère âme bienvenue aujourd’hui dans cet espace qui t’es entièrement dédié. Combien de fois dans ta journée penses-tu à rejoindre un lieu de paix, juste pour t’y déposer, juste pour recharger tes accus et ne plus penser ??


Voilà où le bât blesse tu es bien trop dans le besoin de faire, d’agir pour être. Et si tout ceci n’était qu’une vaste illusion, une tartufferie de plus dans le théâtre de la vie terrestre ?


Sache que tout est parfait, chaque jour qui passe, tout est juste, dans ce que tu fais, dans ce qu’il advient, dans ce qui se passe en toi et autour de toi.


Seulement voilà, tu veux être une autre et n’accepte pas celle que tu es, celle qui est venue sur cette Terre pour s’incarner, apprendre et grandir.


Tu es encore cette enfant et pourquoi donc ? Parce que tu veux aller trop vite. Ta vie terrestre est semble-t-il limitée. Mais au regard de l’éternité qu’est-ce donc qu’une vie terrestre ? C’est juste une broutille, un instant impalpable. Alors lâche prise sur ce que tu dois être, ce que les autres doivent penser de toi, ce que toi tu penses de toi, et SOIS, juste SOIS.


Tu te poses tant et tant de questions que la vie se déroule autour de toi, sans que tu n’y prennes part. Le monde ne t’attendra pas, mais toi tu attendras toujours ce qui ne viendra pas. Il te faut absolument accueillir l’instant tel qu’il se présente, et le savourer pour son impermanence, sans chercher à le faire durer, à le transformer.


SOIS toi, dans ta parfaite imperfection, car tu es humaine, et en tant que telle cela fait partie intégrante de ton être que de te présenter aux autres dans cette incomplétude que tu veux changer.


A force de courir après le vent, tu vas arriver au bout de ton existence, sans savoir à quoi ressemble ton monde sans ce souffle d’air. Tu ne peux décemment gâcher une existence dans des quêtes inutiles. Nous te le disons petite âme, ton monde est celui qui se présente devant toi, avec ses obligations, ses joies et ses peines. Et plus tu te chercheras dans un monde qui n’existe pas, plus tu seras déçue.


Il te faut conjuguer avec ce qui est, et l’accueillir de la meilleure façon qui soit. Il y a tant et tant d’exigences de ta part, que rien ne peut te satisfaire.


Débarrasse-toi de cela, jette au loin les « il faut » et les « je dois », remplace-les par « celle que je suis est parfaite », « ma vie est parfaite ». Dès lors que tu observeras ton monde avec un regard différent, tu l’apprécieras. Car tu as une vie que d’autres désirent, et cela tu ne le sais pas. Parfois il est bon de se poser et apprécier ce qui est, juste pour ce que cela représente, sans chercher ni à changer ni à améliorer, juste à prendre les choses telles qu’elles sont.


Votre monde est un lieu de consommation ou créer de la frustration permet de vendre l’inutile. L’envie est nourrie par votre environnement et votre manie à vous comparer aux autres, à leur existence, à leurs acquis, à leurs savoirs, à leurs expériences…


Seulement même si vous venez tous de la Source, vous n’êtes pas semblables, seule votre âme vient du même lieu, mais vos corps, vos cellules, votre histoire familiale et vos vies passées sont vôtres. Elles ont construit ce qui fait votre Grand Moi, et lui seul sait ce qui est bon pour vous. Vouloir, par le mental, lui imposer un fonctionnement particulier pour ressembler à ce qui vous fait envie, n'est sans doute pas forcément la meilleure solution. Tu as ton parcours plus ou moins programmé, tu peux choisir comment passer les étapes, mais tu ne peux en dévier en empruntant la vie rêvée d’une autre personne, car la tienne est déjà un rêve. Et tu l’ignores, car tu refuses d’y vivre en cherchant tous les moyens pour t’en échapper.


Mon petit, reviens à plus de simplicité, tu es désorganisée ? Et si cela faisait partie de toi ? Si c’était cela qui te permettait d’être aimée pour ton petit grain de folie ? Tu voudrais être parfaite ? Mais qu’est-ce donc que la perfection ? Si ce n’est une image trop lisse et ennuyeuse, un contrôle permanent qui ferait que tu passerais totalement à côté de ta vie, en y laissant beaucoup d’énergie.


Lorsque la difficulté est trop grande, soit le moment n’est pas le bon, soit ce chemin que tu souhaites emprunter n’est pas fait pour toi.


En ce moment sur Terre il y’a de grandes turbulences, qui vous bousculent beaucoup, c’est ce que tu appelles « la machine à laver ». Alors profite de cette grande lessive pour de délester de l’encombrant, de l’inutile. Ne vise pas des objectifs inatteignables pour toi, sois plus mesurée. Tu as évolué, et pourtant, tu recherches toujours ton Graal. Cesse donc, reviens à l’essentiel, fais le vide en toi et autour de toi. Garde ce qui vital à ton bien être, sans vouloir conserver ou acquérir ce qui encombre.


Permet à l’énergie de circuler en toi et autour de toi. Elle est gage de santé, ce qui n’est pas le cas de ruminations incessantes et d’angoisses perpétuelles. Il est fondamental pour toi de te prendre en main. Rien n’y personne ne pourra, à ta place, faire ce travail. Parfois pour cela il est opportun de se faire accompagner, lorsque la tâche devient difficile, ne pas être fière, ne pas vouloir tout accomplir seule. Certaines personnes sur cette Terre sont venues pour aider ce qui bute sur les cailloux de leur chemin, c’est leur tâche de t’aider à les retirer pour que tu poursuives ta route de façon plus aisée.


Il y a aussi cette part de travail que tu ne peux laisser aux autres. Et tu dois t’appliquer à agir aussi de ton côté. La magie n’existe pas dans l’évolution personnelle. Celle-ci demande un investissement constant pour obtenir des résultats. Cela fait partie des tâches qui vous incombent en cette incarnation.


Crois bien que si la perfection existait, elle ne serait pas sur cette planète, où chacun s’évertue à avancer avec ses bagages parfois trop lourds. Donc ce que tu crois être un idéal de fonctionnement, n’est qu’un subterfuge, une illusion et tu en fais une vérité.


Petite âme en quête d’impossible, encore une fois, nous te le disons ne refuse pas de vivre cette existence que tu as choisie telle qu’elle se présente à toi. Tu es venue ici-bas faire l’expérience de l’insatisfaction. Ce n’est pas quelque chose d’évident au quotidien. Fais-en un amusement, reconnait l’incohérence de tes désirs parfois. Mais surtout vois l’âme en chemin que tu es, et saches que tout instant est apprentissage pour peu que tu le vives, au lieu de courir après un futur meilleur.


C’est en vivant ton présent que tu apprendras qui tu es, comment tu fonctionnes, comment tu agis aujourd’hui, quand hier tu étais différente et mettais en place des stratagèmes pour surmonter tel ou tel obstacle. Reconnais ta progression et intègre là.


La vie n’est pas une paire de chaussures que tu enfiles et qui peut se passer d’un individu à un autre. Non point du tout. Tu dois observer tes pieds, ta marche, étudier le temps, la saison, les besoins et ensuite trouver les matériaux pour fabriquer ta propre paire de chaussures en fonction d’une multitude d’éléments. Ces souliers seront les tiens, en rien comparables à ceux de quelqu’un d’autre. Et si tes pieds sont tordus et bien prends les ainsi, et chausse les avec amour, car ils te portent depuis des années et vont encore te porter longtemps, te permettant cahin caha d’avancer sur ta voie.


Tu exprimes une tristesse à ne pas voir ton compagnon plus souvent. Souviens-toi d’un temps pas si lointain où la vie commune était compliquée avec sa fille. Tu en étais à te demander l’intérêt de ce couple. Apprécie plutôt ces retrouvailles comme des petites fêtes qui viennent ponctuer la vie. Apprends à te sentir bien lorsque tu es seule et tu le seras mille fois plus en compagnie. Il est un cadeau dans ton existence, mais il n’est pas celui qui crée ton existence. Tu es seule pour cela.


Ce qui te submerge est le flot de ton mental qu’il convient que tu fasses taire et c’est ton éternel soucis. Qu’as-tu fait pour cela ? Quelles méthodes as-tu utilisées ? As-tu vraiment pris le temps de les maitriser ? Es-tu constante dans tes efforts ? Voilà la problématique, tu butines de fleur en fleur sans trouver la bonne. Tout est là mon petit, tout est là. Crée-toi des routines amusantes, et non des obligations. Fais toi plaisir, fais cela comme un cadeau mérité pour prendre soin de toi, corps et âme. Et non pas comme une façon de brider, par un tuteur rigide, une plante récalcitrante. Un jour viendra où tu comprendras que tout est là en toi, dans l’écoute de qui tu es et dans la joie d’être cette belle personne.


C’est toi que tu déçois et non les autres. Qu’en est-il de leur avis sur toi ? Leur as-tu demandé ? Tu veux apposer sur toi un masque, pensant que c’est celui qu’ils veulent voir. Mais est-ce vraiment cela qui les intéresse ? Reviens à la vraie vie et fais chaque jour de ton mieux, sans chercher à être la meilleure, juste faire au mieux et tu prendras du recul, car tu ne seras plus dans cette compétition perpétuelle avec toi-même. Il n’y a pas pire juge que soi, et tu le sais, tes pensées créent la réalité. Ce que tu envoies dans l’invisible trouve une validation dans les faits. Parce que l’univers ne viendra jamais te contrarier. Alors cesse de prêter des avis ou des jugements aux autres sur ta propre personne et tu te libèreras d’une charge mentale incroyable.


A présent, nous allons effectuer un soin avec ce canal, car tu es tordue dans ton éther, comme un vieil arbre qui a poussé sous le vent.


(Sensation de douleurs cervicales et de raideur généralisée, avec du coup des blocages énergétiques sur les grands axes. Difficultés digestives avec une hyper acidité produite par un estomac en surchauffe. Dans le cerveau vision d’une sorte de goudron noir auto-créé par les ruminations et qui empêche la pensée libre et légère. Baisse énergétique conséquente. On te demande de remonter tes vibrations par une activité ludique style danse ou chant, tu dois bouger comme pour te secouer, on me dit t’ébrouer. Vision d’une douche purificatrice plutôt fraiche pour calmer le feu qui bouillonne à l’intérieur).


A présent nous allons te quitter. Aujourd’hui, il n’y aura pas d’histoire ni de métaphore, car tu es à même de te les conter toute seule, et justement nous ne voulons plus encourager cela. Tu te dois de revenir à la réalité, en toute honnêteté, sans chercher à être une autre personne. Ton travail est d’incarner celle que tu es, encore une fois, du mieux que tu peux.


Ne mets pas de barre haute, cela ne ferait que te replonger dans cette négativité et ce sentiment d’être incapable. Prends du temps pour toi, au lieu de t’imposer ce que tu ne veux être, car cela ne te correspond tout simplement pas. Essaie de mettre de la constance dans des actes du quotidien, des habitudes et fête tes petites victoires comme si elles étaient immenses. Récompense tes efforts, ne sois pas ce méchant juge qui te condamne avant que tu ne commettes un méfait


Apprends l’indulgence et l’acceptation de ce qui est. Accueille la vie comme un présent, et jouis de ce cadeau en chaque instant. Sois l’enfant qui ébloui, découvre les cadeaux sous l’arbre de Noël.


Fais que chaque jour efface le précédent et te permette de recommencer en réécrivant une nouvelle histoire.


Nous plaçons notre confiance en toi, et savons que tu es capable de trouver le sens de ta vie. Belle route à toi.


 

TIRAGE D’ORACLE


Les oracles sont choisis intuitivement, les guides me dictent le nombre de cartes à piger. Ensuite, je tourne la carte et pose ma main dessus. Ainsi, c’est une nouvelle mini guidance qui commence.


Il ne sert à rien pour moi, ou pour vous, de recopier un livret explicatif qui ne donnera pas une interprétation personnalisée.


Cartes : « L’Oracle du voyageur sacré »


  • Les miracles : « Anticipez le merveilleux »


Toute pensée est créatrice et plus tu focaliseras ton attention sur le positif et plus tu t’émerveilleras de petits riens, plus la vie te présenteras des cadeaux, de ces petits miracles qui font sourire et aimer l’existence.


Crois en la vie et remarque combien parfois tes pensées peuvent être négatives et engendrer ton mal être. Sois attentive au flot de tes idées.


  • L’observation des nuages : « Allongez-vous, reposez-vous et détendez-vous »