top of page

Guidance animale du 27 janvier 2023


GUIDANCE ANIMALE

DU 27 JANVIER 2023



Merci aux humains qui vivaient

avec ce chat, malheureusement décédé brutalement le 31/12, à l'âge de 5 ans, de permettre la diffusion de cette guidance emplie de sagesse et de gratitude.




Les guidances animales ne sont jamais semblables, tout dépend du degré d'évolution de l'âme et de ce qu'elle a à transmettre et de ce que sa "famille" humaine a besoin d'entendre et intégrer. Ainsi, la connexion peut être plus ou moins longue et précise.


Je rappelle toutefois, que parfois certaines de nos interrogations restent sans réponse.

 

Demande : de nombreuses questions ont été posées par la famille et sans que je les cite les unes après les autres, cette âme a répondu d'elle-même.


Première connexion à N le jeudi 26 janvier.


Je le ressens, un peu comme une passoire, avec des fuites énergétiques, c’est l’image que j’ai. Il n’a pas une enveloppe intègre comme s’il avait été ouvert au niveau abdominal. Mai en fait c’est comme s’il était en pleine mue, comme un serpent, il est en phase de transmutation. Je perçois le corps qu’il avait, qui est en train de s’estomper et quelque chose de très fluide, éthéré qui s’en extrait mais encore avec difficulté.


Pour mieux visualiser, on pourrait voir une personne en train de s’extraire d’une combinaison par le zip ventral.


Je ressens une pression abdominale chez moi, comme si j’avais une pierre au niveau du plexus solaire et en même temps j’ai des tiraillements au cœur, dans les côtes et épaule gauche. Ma tête aussi est très lourde avec la sensation que le cerveau n’a plus de jus, les reins sont douloureux.


N comment te portes-tu ?


Il se présente à moi, en chat, mais sur deux pattes comme un humain.

« Je vais bien, (il fait un geste de banalisation de la main/patte) je suis encore en train de reprendre de la puissance énergétique parce que ma fin de vie a été brutale et mouvementée. Il ne m’est pas facile d’entrer en contact pour le moment avec ma famille humaine. Mais je le ferai dès que possible. J’ai délégué cela a des êtres beaucoup plus en forme que moi. Les signes que vous pouvez avoir sont transmis par des « relais », ils ne peuvent avoir, pour l’instant, ma véritable signature vibratoire. Mais je tenais à être présent d’une façon ou d’une autre en remerciement, en signe d’attachement et d’affection. »


Qu’as-tu à leur dire aujourd’hui, spontanément ?


« Je souhaite leur transmettre tout mon amour, non pas un amour de chat à humain, mais un amour de conscience à conscience, d’âme à âme, car nous sommes tellement plus, ne l’oublions jamais, même en tant que présence incarnée.


Trop de limitations sur cette planète, mais c’est ainsi. Tout est tellement cloisonné, tout est tellement empêché ! Il fut un temps où nous les animaux avions de réelles conversations avec vous, les humains. Il n’était point utile de faire appel à des personnes comme toi. Chacun était capable de transmettre ses envies, ses besoins et ses colères à l’autre.


Aujourd’hui c’est comme si un mur transparent se trouvait entre vous et nous. Comme si vous regardiez vos écrans sans le son. Ce qui d’ailleurs ne serait pas un mal, tant cela vous éloigne de vos capacités télépathiques. »


Depuis plusieurs jours j’entends « Nounou », est ce toi qui envoie cela ?


« Evidemment, mais tu ne comprends pas vraiment mon message. Je ne parle pas de moi, mais de mon humaine, celle qui a fait appel à toi. Elle est en grande peine et ne sait comme se départir de sa culpabilité. Mais en a-t-elle véritablement envie ? Elle porte mon départ, comme un fardeau, une punition. J’ai envie de lui dire qu’il n’en est rien, et que sa peine, est tangible au point qu’ici, je ne suis pas le seul à la sentir. Nous avons bien essayé dans son sommeil avec d’autres esprits libérés de l’accompagner vers la paix, seulement son mental est prégnant et empêche son cœur de s’alléger.


Je n’ai que gratitude envers cette famille, j’ai été heureux. J’ai eu une vie courte, mais si intense, avec des partages tant humains qu’animaliers. Comment rêver mieux. Certains de mes « amis » encore entre les plans avec qui j’ai pu échanger, n’ont pas eu autant de chance, et je ne parle pas que des chats, mais tant d’autres âmes incarnées en d’autres corps, ont eu une vie vide de sens. La mienne a été comblée. Elle était si belle que j’aurais voulu la poursuivre certes, mais à quoi bon, lorsque l’heure a sonné, le retour à la maison est inéluctable.


Pour certains cela se passe en douceur et pour d’autres c’est plus brutal. De mon côté je savais que ce jour viendrait. Il y avait chez moi quelques signaux, et je le sentais. Comme une faiblesse, un appel de mon corps (je ressens une pression sur mon foie), qui s’empoisonnait de lui-même. Qu’auraient pu faire mes humains ? C’était si insidieux, je me sentais dépérir, cela gagnait comme un fluide qui se répand et intoxique l’ensemble de mes organes. (Après le foie, ça gagne dans le dos, les épaules, les poumons et je me sens comme recroquevillée, coincée).

Parfois nous venons au monde, que ce soit sur la Terre ou ailleurs, avec au cœur de soi une graine, une « capsule de mal », un jour elle s’ouvre et fleuri, elle vient ensemencer le corps, sans que personne ne s'en aperçoive et ses racines puisent dans l’énergie vitale, nous empêchant nous-mêmes d’être nourris. Ainsi, petit à petit, nous savons que le temps se fait rare, alors il faut profiter au maximum d’un rayon de soleil pour réchauffer son corps, d’un bon repas, d’une balade et de caresses. Ma vie, je le répète a été parfaite, en tous points.


J’ai tant de choses à faire dans le futur, il fallait que je rentre. Je suis venu, comme vous humains, faire ce que j’avais à faire. De mon côté c’était comme une petite tranche dans un gros gâteau de vie particulièrement bon. Seulement voilà, il était entendu que je n’aurai pas de part supplémentaire, je les laisse aux autres habitants de la maison.


Encore une fois, que personne ne se sente coupable, car chacun a fait ce qu’il était capable de faire dans l’instant. Tout est juste et parfait et j’en suis heureux.


Je vais écourter pour le moment car j’ai besoin d’une pause ». (Effectivement je ressens une grande pesanteur au niveau cérébral comme si le sommeil me gagnait).


Ok N nous reprenons demain si tu le veux bien.


(Il a déjà rompu la communication et je me sens plus vigile au niveau cérébral).


Reprise de la communication le 27 janvier



N semble m’attendre pour la poursuite, je le perçois assis dans un gros fauteuil, comme s’il était là depuis un moment en prévision du rdv que nous avons ensemble.


Bonjour N, hier tu m’as parlé de cette « capsule de mal » en toi, je voudrais savoir si tu savais dès ton arrivée sur terre que tu n’y resterais pas longtemps ?


« La vie est ainsi faite, que lorsque l’on s’incarne, nul ne peut se souvenir des délais qui lui sont donnés, ainsi, tu peux arriver et repartir aussi vite, et ce n’est pas injuste. Il y a toujours une raison à tout, peut-être est-ce le temps qui manquait à l’âme dans une incarnation. Peut-être est-ce une façon de donner un apprentissage aux protagonistes de l’histoire qui se joue. Il y a vraiment 1001 raisons à ce qui se trame. Pour ma part, je ne me souvenais pas, mais au fond de moi je savais une chose : la vie doit être vécue en chaque instant, car un rien peut la briser. C’est ainsi qu’il devient futile de s’en faire pour tout et n’importe quoi, de chercher ailleurs ce qui est là, de rêver trop grand quand le petit est déjà si délicieux.


En ce qui concerne mes liens avec les habitants de la maison, ceux qui sont présents en continu et ceux qui ne font que passer. Et bien j’ai retrouvé des êtres connus d’autres existences vécues, pas forcément dans leur peau actuelle. C’est une reconnaissance d’âme à âme qui se produit et ainsi des affinités sont réelles, mais les inimitiés sont également des reconnaissances.


J’ai parfois été audacieux dans certaines vies, et la prudence était justement une des tâches à accomplir ici-bas. Je n’ai pas été téméraire, et j’ai bien fait, pourquoi aller au-devant des problèmes quand on peut faire différemment. Si l’amour est sans condition par-delà certains plans, ce n’est pas ce qui est sur Terre. Je n’avais parfois aucun intérêt à me confronter à plus gros et plus fort que moi. J’ai appris une certaine sagesse.


La jeunesse d’un être incarné n’est en rien le reflet de l’âge de son âme. Je ne suis pas comme vous dites : « un perdreau de la veille ». Mon parcours est long, dans la peau d’un chat, dans la peau d’un oiseau, dans la peau même, d’une souris… Chacun doit vivre la vie du bourreau et de sa victime, c’est ainsi. Alors si parfois vous souffrez tant, rappelez-vous que peut-être vous avez fait du mal également. Si maintenant, certains ont de la peine, à la suite de ma disparition, c’est un travail qui est en train de se dérouler, et le temps fera son œuvre. Les souvenirs des bons moments prendront le pas sur la douleur du manque. Dans peu de temps, mais mon temps n’est plus le vôtre, je pourrai venir faire quelques incursions dans vos vies terrestres. Ne soyez pas impatients, car tel ne sera pas non plus ma première tâche, j’ai fort à faire, et je travaille en ce moment même à me reconstruire énergétiquement.


Il est des morts plus dévoreuses que d’autres, certaines sont comme un souffle de vent léger et d’autres aussi dévastatrices que des tornades. Il faut me laisser le temps, ici tout se passe comme il se doit. Imaginez un peu des bains de jouvence vibratoire. Dites-vous que je suis en cure !


Pour ce qui est de ma tendre amie U, elle sait parfaitement où je suis, elle me sent, et sa tristesse m’atteint parfois, c’est ainsi, elle saura faire en elle le nécessaire pour avancer encore. Un jour, nous nous rejoindrons, comme vous tous, me rejoindrez. Parce que le lien est là, et si je ne suis plus visible à vos yeux de matière, nos énergies communient toujours ensemble.


J’ai connu tant de joie auprès de vous, tant d’amour également, j’ai été parfois un assistant secret, vous délivrant de vos chagrins, percevant vos doutes et vos certitudes. Jamais je ne vous ai jugé comme vous le faites vous-mêmes, si promptement. Apprenez à vous aimer, apprenez la légèreté et l’acceptation de ce qui est.


En tant que chat, l’apprentissage du lâcher prise est une mission fondamentale. Et si, vous vous imaginiez un instant dans la peau d’un félin ? Savourez, appréciez le non faire, fondez vous dans le temps comme le sable dans un sablier, en douceur, sans un bruit, seul le chuintement de votre propre souffle existe. Vivez la vie telle qu’elle se présente, sans regretter des actions qui vous semblaient adaptées lors de vos choix. Car vous êtes-vous, en chaque instant à votre juste place.


Savez-vous que Dieu n’est rien sans vous, car vous êtes son émanation, ses enfants. Comment pourrait-il être le père et la mère sans progéniture ? Comment pourrait-il encore et encore se bonifier sans vos erreurs, vos victoires ? Il est comme un pissenlit semant au vent ses graines, ici et là. Sans vous il ne pourrait se multiplier, et ensemencer la lumière aux quatre coins de l’univers.


Alors, si toi L tu penses m’avoir fait du mal par ton départ, sache qu’il n’en est rien, tu es cette graine toi aussi. Tu as besoin de voler et de choisir un endroit pour vivre, t’ancrer et pousser à ton tour. Ta mission est de transmettre l’amour, de le distribuer comme tu sais si bien le faire. Tu ne m’oublieras pas, mais tu survivras malgré cette douleur que je sens en toi.


Vous tous qui m’aimiez, sachez que moi aussi je vous portais en mon cœur, mais de grâce, poursuivez votre chemin. N’ayez aucun regret, aucune tristesse, moi je suis joyeux. Vous savez, mon départ fut comme un nuage venant soudain cacher le soleil, le souffle du vent m’a poussé et le soleil est revenu. Je suis juste allé un peu plus loin dans les cieux et je me suis dissipé dans l’air comme si, sur la terre je n’avais pas existé. Je suis redevenu essence, simplement. »


N tu me sembles plus fort qu’hier au niveau énergétique, est-ce une impression ?


« Pas du tout, je le suis effectivement, car cette connexion, cette envie de mes humains d’entrer en relation avec moi, m’a mis une sorte de coup de fouet. Je préfère ressentir leur amour que leur peine. Ce geste, à travers toi, me conforte dans ce que je sais de cette famille et de ceux qui l’entourent. Vraiment comment me plaindre de cette courte vie, ce serait tellement ingrat.


J’espère que chacun prendra la mesure de la chance qu’il a, en chaque instant, de sentir en lui sa respiration, de poser sa main sur son cœur et de le sentir battre. Car la vie sur Terre, même si elle peut paraitre insipide, est en fait un magnifique banquet à savourer, il y a du bon et du moins bon. Comment le savoir, sans y gouter ?


Rappelez-vous à jamais et pour toujours, que nous ne sommes point séparés, seul le mental humain pose des verrous sur des portes inexistantes. Ouvrez votre conscience à une infinie de possibles. Cultivez l’amour par-delà la matérialité. Aimez sans condition ici et maintenant l’être que vous êtes, avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses, parce que je vous le répète, vous faites partie de l’immensité, comme la goutte d’eau fait partie de l’océan et c’est en prenant conscience de votre rôle que vous trouverez la force d’être tout simplement ETRE qui vous devez ETRE. »



Merci N pour ces paroles sages.


« Sages, je ne sais pas, je parle et exprime ce que perçois en moi : des évidences probablement transmises par l’expérience, la mienne et celle des autres. Car vois-tu, dans le multivers, la vie n’est qu’un apprentissage, une école d’amour ou se chamaillent des êtres, pour finalement se rendre compte, que rien ne peut surpasser cet état de communion inconditionnelle, c’est là, le but de la création, peine et souffrance, ne sont que peccadilles à côté.


Je n’ai plus rien à ajouter. A présent je me retire, n’oublie pas… Je suis en cure ! »


Transmission faite du dernier message au pied de la demande… J’entends un fort ronron de contentement !!!

37 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2件のコメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

Merci à toi Pascale d’avoir été la messagère entre nous et Nox…

merci à toi Nox d’avoir partagé ces doux moments avec nous ✨🐈‍⬛✨

いいね!
Pascale G.
Pascale G.
2023年1月31日
返信先

Ce fût un plaisir pour moi, un enseignement également. Merci à Nox. 💖

いいね!
Original.png
bottom of page