Besoin d'air - Espoir de renouveau

CANALISATION DES MESSAGES DES GUIDES ET ORACLES

Publiée de façon anonyme avec accord de la consultante


XXX Née le xx mars 1968


EFFECTUEE LE 21 AOUT 2019 (ENVOYEE LE 22 AOUT 2019)



 


Information importante


Une guidance est un message transmis par les Guides, les vôtres, les miens, les êtres des univers célestes. Il ne s’agit pas d’une voyance et je n’en suis que le canal transcripteur. Les mots sont la traduction des informations vibratoires télépathiquement reçues. Chaque parole est personnelle et touche au plus profond son destinataire, car il s’agit là, d’une similitude de résonance.


L’information est délivrée selon ce qu’eux jugent opportun de vous transmettre dans l’instant présent afin de vous aider dans votre réalisation.


Vous avez un libre arbitre, celui-ci vous permet de faire des choix. Chacun d’eux donnent une direction différente à votre existence. Lors de vos incarnations vous avez des missions programmées, vous devez vous rendre d’un point A à un point B, mais comme le dit l’expression : « Tous les chemins mènent à Rome ». Aucune route n’est meilleure ou pire qu’une autre, car chacune d’elles vous apportera son lot d’expériences et d’apprentissages.


Ne jugez pas vos actions, vos réussites et ce que vous considérez comme des échecs. L’inaction seule, est une défaite et encore… elle peut être un moment d’introspection nécessaire. Aimez-vous, car personne ne pourra le faire mieux que vous. Honorez-vous et respectez-vous. Vous êtes ici sur terre pour vous accomplir. Seuls, vous êtes nés, seuls vous repartirez, forts d’un immense savoir acquis à jamais pour vos prochaines incarnations.


Je vous souhaite une belle lecture.


Pascale



 

DEMANDE


Questions ou domaines :


· Situation personnelle

· Situation professionnelle


 


Bonjour belle âme, nous voici à présent face à ce canal pour te parler, car tu sembles en avoir besoin.


Beaucoup de confusion et aussi de curiosité nous dirons. Il y a tellement de mouvements dans vos vies sur terre, en ce moment, qu’il est tout à fait normal que vous veniez quémander des éclaircissements.


Alors, allons-y mon petit. Oh, nous disons « mon petit » mais tu es une femme bien forte et bien campée sur ses deux pieds. Pourtant, ton esprit pragmatique et matérialiste t’a conduit bien souvent à faire des erreurs. Erreurs que tu as reconnues, plus tard, sans jamais le claironner. Tu as tout de même ta fierté.


Et puis, tu es de ces personnes qui ont besoin de mettre le doigt dessus et de sentir la douleur pour enfin reconnaître que le feu brûle ! N’est-ce pas ? Alors poursuis tes expériences mon petit, en y mettant plus de sagesse… si tu le peux.


Il est arrivé le temps où ton univers doit s’éclaircir, et tu sens déjà les prémices du mouvement. Oui, le milieu de vie est toujours une période cruciale de bilans et de questionnements. Tu n’échappes pas à la règle.


Ton corps réclame à corps et à cris un renouveau, tant sur le plan physique que mental, sans parler du spirituel qui se fait, pour toi, en sous-marin. Car tu suis les vagues énergétiques qui affluent sur la terre de façon inconsciente.


L’Univers cosmique évolue et ton univers intérieur également. Ce qui est en haut et comme ce qui est en bas, n’est-il pas ? C’est inéluctable, tout est mouvement, telle une roue qui tourne et tourne sans cesse, avançant sur une route tantôt plate, tantôt pentue, encombrée de pierres ou lisse comme la surface d’un lac paisible.


C’est pour cette raison que parfois tu trépignes en rageant, cela ne va pas assez vite pour toi. Mesure ton impatience mon petit, car chaque ralentissement a sa raison.


Vois-tu, celle que tu es devenue aujourd’hui, n’aurait pu l’être sans ces intermèdes plus calmes. Ils t’ont permis de conscientiser certains acquis, de progresser. Tout cela afin de te préparer à cette seconde partie d’existence dans laquelle tu entres avec assurance, sans te douter de la métamorphose qui t’attend.


Mon petit, il est terminé ce temps où tu arpentais les champs de bataille, épée au poing. La douceur s’annonce et le retour d’une féminité trop longtemps camouflée.


Certes tu vas dire que tu es une femme depuis ta naissance en cette incarnation. De notre côté, nous voyons les êtres auréolés de leur lumière, cette aura qui reflète la vibration énergétique de chaque être… même nous. Cette robe de lumière, est ton identité spirituelle. La tienne est porteuse d’une énergie masculine, qui vient de nombreuses vies précédentes.


Par le passé tu as été tour à tour guerrier, bandit de grand chemin, en opposition d’ailleurs avec une autre vie de marchand d’huiles, particulièrement riche et avare. Et vois-tu, chacune de ces existences étaient vécues sous l’aspect physique d’un homme bien ancré dans sa masculinité. Aussi en cette vie, tu ressens de temps à autres, cette énergie qui te met parfois en difficulté. Tu voudrais être légère, insouciante, frivole, mais le quotidien t’oblige à t’affirmer et à montrer une assurance toute masculine.


Ton âme sature de cette ambivalence, elle est tiraillée entre ce qu’elle connait intensément pour l’avoir vécu maintes et maintes fois. C’est pour elle, comme cette fameuse zone de confort dont on parle tant et qu’il faut dépasser pour évoluer.


Rassure-toi, point n’est besoin de changer du jour au lendemain. Tu es un être infini, et ton immortalité te confère la capacité de prendre ton temps pour ton évolution.


Ton essence profonde, vient juste te rappeler que ton identité de femme en cette existence, est un tremplin. Un terrain d’expérience qui va te permettre de pleinement incarner cette énergie féminine, de l’apprivoiser comme tu ne l’as jamais fait.


Il t’est demandé de lâcher ton épée pour avancer en confiance sur ton chemin. Baisse la garde mon enfant. Que ton agressivité cède la place au calme. Accueille l’existence comme elle vient, sans mentaliser à outrance. Sans te barricader derrière des murs si hauts que la chaleur de l’amour ne peut atteindre ton cœur.


Laisse entrer la lumière, ouvre ton être au renouveau, car il est temps. Ton âme n’en peut plus d’être protégée pour des dangers qui n’ont de réalité que les projections de ton mental.


Elle a besoin d’espace, d’air, de changement dans ton fonctionnement. Evidemment tu ne peux, en toutes circonstances, retirer cette main de fer dans son gant de velours. Mais certaines situations te le permettent bien sûr. Ecoute les signes de ton corps, et lorsque le malaise est présent, lorsque tu ressens profondément une gêne, une sorte de lourdeur à être celle que tu n’es pas véritablement au fond de toi, alors rectifie ton attitude. Dépose ton masque et ton habit de scène, sois toi, pleinement.


Les obligations sociétales sont telles que chacun de vous s’enlise dans un rôle qui ne lui convient pas. C’est ce déséquilibre qui te pèse en ce moment, dans chaque domaine de ton existence. Tu voudrais t’enfuir et tout lâcher. Tu voudrais crier au monde entier que tu n’es pas celle que tu daignes montrer mais une autre personne, sensible, attentive, blessée également.


Accepte d’être celle-ci, et assume cette incarnation qui est la tienne, car tu l’as choisie avant de revenir ici. Tu as voulu découvrir d’autres facettes de ton essence.


Toute âme a sa face féminine et masculine et selon les vies effectuées, elle travaille sa polarité yin ou yang et s’en imprègne pour les existences à venir. Elle apprend chaque fois un peu plus les subtilités de chaque vibration et parfois les mélange. Il est souvent difficile pour elle de passer d’incarnations fortement ancrées dans l’énergie d’un sexe à un autre sans tiraillement et malaise. C’est ainsi, et tout se fait pour peu que l’acceptation soit là, accompagnée d’une profonde indulgence.


Voici deux termes tellement importants à ce tournant de ta vie : acceptation et indulgence. Pense-les, ressens-les, et comprends leur sens au plus profond de toi. Ils sont tes clés vers un mieux-être.


Ces mots ne concernent pas seulement les autres, l’environnement, les situations mais surtout TOI. Tu es une personne très exigeante avec ceux qui t’entourent, mais ce n’est rien à côté des règles que tu t’imposes.


Sois douce mon petit, comme pourrait l’être une mère berçant son enfant contre son sein. Sois légère comme le duvet de l’oiseau emporté par le vent. Personne ne pourra mieux que toi, te donner ce que tu recherches. Et lorsqu’enfin tu seras réconciliée avec celle que tu es véritablement, alors ton aura reflétera cet équilibre, cet amour.


C’est alors que, parfaitement accordé avec tes aspirations profondes, ton corps de matière trouvera son équilibre. Ainsi viendront à toi des personnes, des situations que longtemps tu as tenues à distance par tes craintes et tes jugements, sur elles, sur toi… Les interprétations d’un mental envahissant ferment trop souvent la porte aux surprises de la vie. C’est ainsi qu’on se retrouve au fait de son existence, avec de terribles regrets.


Même si nous t’avons dit qu’en tant qu’être infini, le temps n’est rien, ne gâche pas cette vie pour des conventions, des croyances qui n’attendent que tes actes pour s’évanouir. Tu es un être libre et indépendant, rien ni personne ne peut penser ou décider à ta place. Les jugements appartiennent à ceux qui les énoncent, tu n’en as cure.


Avance mon enfant, sois toi, enfin, sois fière de celle que tu es.


Que ce soit dans le monde personnel ou professionnel, tes barricades ont bridé tes élans. Ton âme s’est recroquevillée dans son coin, acceptant ce que ton mental trop présent, lui imposait. De jour en jour, elle s’est tue un peu plus, soumise et éteinte.


Reprends ton pouvoir, sois le maître d’œuvre de ton existence et construis-la à ton image. Tu as le choix, modifie tes pensées, tes attitudes, afin d’être cohérente avec ce que tu désires. Le monde invisible sera là pour te soutenir et d’aider dans l’élaboration de tes rêves. Rien n’est perdu, tout commence en chaque instant, vois enfin grand, dépasse tes peurs, vis tes rêves.


Tu es comme un oisillon dans sa coquille, le temps de maturation s’achève et tu vas commencer à briser ton abri. Au fur et à mesure de l’entrée de la lumière, tu vas te sentir vivre de plus en plus intensément.

Puis totalement débarrassée de cette prison, tu vas prendre possession de ton nouveau toi, prendre force et confiance pour enfin t’envoler vers d’autres buts.


Tu es sur cette période de transition, dans tous les domaines. Peaufine cette transformation, dépouille-toi de tes vieux vêtements à la façon du serpent qui mue.

Sans cet engagement de ta part, rien ne pourra se faire. Nous ne sommes pas ici pour faire à ta place, nous sommes ici pour glisser quelques signes sur ton chemin. C’est toi seule, qui choisit de les voir ou non et de les utiliser ou pas.


Nous sommes endurants et nous ne manquerons pas de revenir à la charge, de façon détournée, ou plus intensément pour que tu te décides enfin à rebondir sur nos messages. Saches que jamais nous n’abandonnons notre tâche. Seule ton évolution peut nous conduire à partir vers d’autres fonctions, évoluant nous aussi en regard de tes progrès. Mais alors, d’autres guides seraient appelés pour nous suppléer. Ce qui n’est pas ton cas, tu es seule pour agir, seule à décider, seule pour conduire ton existence sur cette terre, jusqu’à ton dernier souffle, moment où nous nous retrouverons dans un autre lieu, un autre plan.


Incarne celle que tu es, avec tes qualités et tes défauts. Ils font cette belle âme que tu es, une étincelle divine en progrès constants. Profite de chaque leçon de vie pour avancer et sois dans la gratitude de tous les jours qui passent.


A présent nous allons clore notre communication sans omettre de te laisser quelques mots pour résumer notre intervention.


Mon petit brin de lumière, mon petit feu d’artifice, ne va pas éteindre ton éclat sous des prétextes fallacieux. Le monde est monde et il a toujours existé malgré les empêcheurs de tourner en rond. Les critiques, les paroles blessantes, n’ont jamais élevé personne et certainement pas ceux qui les profèrent.


Il est temps pour toi, de laisser tomber ton armure et d’avancer dans la lumière, celle qui te sied vraiment. Ne cache plus ta grandeur, ne dissimule plus ta fantaisie et ton esprit malicieux. Avance, fière et heureuse d’être ici pour apporter ta contribution à cette terre en souffrance. Chaque âme incarnée en ce moment a son travail à accomplir pour elle, en plus de celui de s’affiner elle-même par ses expériences.


Rempli ta tâche mon enfant en commençant par mettre à jour celle qui se tapi au creux de toi. Ouvre-lui la porte, reconnais celle qu’elle est, aime là, honore là, respecte là, et elle sera ta plus fidèle amie. Ecoute sa voix lorsqu’elle te parle à travers ton corps. Perçois-la, lorsqu’elle te fait te sentir heureuse. Ressens sa lourdeur lorsqu’elle éprouve un malaise alors que ton choix n’est pas le bon.


Ecoute ton âme, elle est toi, elle est ta boussole !


 

TIRAGE D’ORACLE


Les oracles sont choisis intuitivement, les guides me dictent le nombre de cartes à piger. Ensuite, je tourne la carte et pose ma main dessus. Ainsi, c’est une nouvelle mini guidance qui commence.

Il ne sert à rien pour moi, ou pour vous, de recopier un livret explicatif qui ne donnera pas une interprétation personnalisée.


Cartes :


« Les portes de l’intuition »


L’entrave :


Il n’est point de barrière insurmontable. Seulement il ne tient qu’à vous de cesser de les édifier. Vous êtes votre propre geôlier, ouvrez enfin la porte de cette prison. Elle n’est construite que sur des peurs anciennes devenues obsolètes.


Le monde est beau, le monde vous attend, libérez la personne que vous tenez cloîtrée en vous, afin qu’elle entreprenne le chemin qui l’attend. De belles surprises sont à venir.


La clarté :


Vous avez des fonctionnements, des principes, qui sont comme des lunettes opaques ou le brouillard qui vous empêche de voir au-delà du connu.


Vous vous limitez toute seule, en restant dans une apparente réalité. Osez poser un pied en dehors de vos limites, osez l’inconnu, osez-vous affranchir de vos habitudes. Vous verrez qu’il y fait clair et lumineux.


L’attente :


A trop vouloir se presser on passe à côté de certains présents de la vie. Parfois il est bon de prendre le temps de la découverte et de l’intégration.


Vous amorcez un virage dans votre existence, abordez-le tranquillement pour ne pas risquer la sortie de route, ou le tête à queue qui vous ferait repartir d’où vous venez.


Admirez la route, prenez-en plein les yeux et surtout le cœur, sentez comme il est heureux, il gonfle de joie dans votre poitrine.


L’action :


Mesurez vos actes, ne les pensez pas avec votre tête. Ecoutez votre cœur et percevez ses messages, ils sont toujours justes car en adéquation avec les souhaits de votre âme.


Lorsque les actions sont argumentées par un mental soumis aux croyances limitatives inculquées, alors il est bien souvent dans l’erreur et dans la peur du « mal faire ».


Soyez folle, soyez gaie, soyez une enfant, et agissez comme cette petite fille que vous étiez. Les petits écoutent leurs envies, sans se préoccuper, ils vivent tout simplement dans la spontanéité.


Le pont du futur :


Vous avez un pouvoir de cocréation. Par l’énergie de vos pensées vous élaborez votre monde. Soyez attentive à vos idées, gardez les positives. Énoncez clairement vos désirs, nourrissez-les, n’en changez pas selon le vent. Et vous constaterez qu’ils se réalisent pour votre plus grand bonheur.


L’homme a oublié qu’il détient la magie en lui. Souvenez-vous de cette faculté.


La loi d’attraction :


Elle est une loi universelle, c’est le pouvoir de l’intention. Par vos choix et la foi que vous mettez en eux, vous créez et attirez à vous ce qui vous convient, comme ce qui ne vous convient pas d’ailleurs.


D’où l’importance de surveiller ses pensées et se nourrir de positivité en chaque instant. La joie attire la joie, le calme attire le calme, le bonheur attire le bonheur.


C’est l’attirance immuable des vibrations similaires. Vous êtes énergie, vous vibrez, et vous attirez à vous ce qui est semblable.


Cartes :


« Energie de Guérison »


(Ceci n’est pas de moi, ni reçu en guidance, c’est le message de la carte qui ne doit pas son tirage au hasard, car celui-ci n’existe pas).


La foi :


« J’ai la certitude que j’atteindrai mes buts. Tout en vivant l’instant présent, je fais confiance à l’avenir.


J’agis sur ce sur quoi j’ai du pouvoir.


Je lâche prise et je confie à Dieu* ce que je ne peux changer.


Je crois fermement à ma réalisation au sein de l’Univers ».