Sombre période



La Terre se délite un peu plus chaque jour, la faute en revient aux monstres avides de pouvoir qui se trouvent à des postes clés du monde politique, de la finance et de l’entreprise.

Nous sommes navrés de constater votre naufrage. Vous n’êtes pas suffisamment pour ramer dans l’autre sens et vos embarcations sont vouées à l’engloutissement prochain.

Rien, rien n’est désormais plus possible. Le monde est en totale perdition.

Les attaques terroristes vont se multiplier de façon sporadique. Il y aura encore de nombreux morts sur tous les continents.

Les guerres ne cesseront pas. Elles se nourrissent de l’avidité des dirigeants, prompts à rechercher l’enrichissement dans la vente d’armes, toujours plus destructrices, mais toujours plus rentables pour les commerçants.

Partout le sang coulera, partout la peur et la haine enfleront comme un tsunami destructeur.

La matérialité de certains éteindra la lumière des éclaireurs de conscience. Leur parole sera étouffée, détournée, raillée et jamais entendue.

Le mal que vous avez créé et savamment renforcé par vos pensées noires, avance comme un gaz rampant, noyant la surface de votre globe d’une épaisse couche de suie étouffante.

Comme des mineurs, vous avez le visage et le corps recouverts de cette pellicule et cela tombe dans la normalité de votre existence.

Enfants de la terre, beaucoup d’entre vous sont venus en cette période pour accélérer la chute, quand d’autres, le cœur lumineux se trouvent impuissants devant ce désastre.

La disparité des élévations d’âme de chacun, qui devait permettre aux plus démunis de suivre les plus conscients, n’a pas fonctionné.

Le négatif plonge votre Terre dans un puit sans fond, un tunnel de turpitudes.

Accrochez-vous à votre foi pour ceux qui touchaient du doigt la connaissance universelle. Les autres sont englués dans un amalgame de mélasse puante et collante.

Ainsi sera cette incarnation mes enfants, un raté divin… La Source est peinée de cet aveuglement et de la confiance qu’elle avait mise dans son œuvre.

L’ardoise est en passe d’être effacée. L’ébauche est faite pour être retravaillée avant l’œuvre finale aboutie.

Point de crainte, car vous faites partie du TOUT, à ce titre vous y reviendrez pour mieux recommencer ailleurs.

Cette expérience vous apprendra encore et encore. Et comme le petit enfant qui chute, vous vous redresserez pour avancer en équilibre.

Le chaos n’est jamais inutile, il permet de briser les éléments trop fragiles et de conserver les fondements solides.

Votre planète, qui est, elle aussi, bien vivante, procède également à la révision de ses acquis. Rien n’est innocent dans ce que vous nommez les catastrophes naturelles, sachez-le.

Soyez forts, soyez heureux malgré tout. Savourez chaque instant pour ce qu’il est, une étincelle de vie vous permettant d’éclairer votre lanterne intérieure.

Allez, enfants de la Terre, restez centrés. Ce qui doit être sera, car telle est votre volonté et celle de la Source.

Vous êtes son Essence, elle est la vôtre.

Vous êtes autorisés à publier les articles de ce blog dans leur totalité en mentionnant le lien d'origine.

Copyright © 2017 - Le Choix d'Etre

#Terre #humanité #chaos

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout