Sur son chemin


GUIDANCE PERSONNELLE ET ANONYME du 10 Avril 2017

Autorisation de publication accordée par la personne concernée

- Information importante -

Une guidance est un message transmis par vos Guides. Il ne s’agit pas d’une voyance et je n’en suis que le canal transcripteur.

Chaque information est délivrée selon ce qu’eux jugent opportun de vous transmettre dans l’instant présent afin de vous aider dans votre réalisation.

Vous avez un libre arbitre, celui-ci vous permet de faire des choix. Chacun d’eux donnent une direction différente à votre existence. Lors de vos incarnations vous avez des missions programmées, vous devez vous rendre d’un point A à un point B, mais comme le dit l’expression : « Tous les chemins mènent à Rome ». Aucune route n’est meilleure ou pire qu’une autre, car chacune d’elles vous apportera son lot d’expériences et d’apprentissages.

Ne jugez pas vos actions, vos réussites et ce que vous considérez comme des échecs. L’inaction seule est une défaite et encore… elle peut être un moment d’introspection nécessaire.

Aimez-vous, car personne ne pourra le faire mieux que vous. Honorez-vous et respectez-vous. Vous êtes ici sur terre pour vous réaliser. Seul, vous êtes nés, seul vous repartirez, forts d’un immense savoir acquis à jamais pour vos prochaines incarnations.

Je vous souhaite une belle lecture.

Pascale

Bonjour Jolie CCCC, tu reviens vers nous, mais l’énergie qui t’anime a changé.

La lumière est en train de prendre sa pleine puissance en toi. Tu prends conscience de ta réalité, de celle que tu es vraiment et de ce que tu veux réaliser pour ETRE en cette incarnation.

Malheureusement, tes élans sont freinés par les autres, par ton éducation et le fait que tu as peur de blesser en affirmant cette personnalité qui ne demande qu’à s’épanouir.

Jolie CCCC, tu es celle que tu es, tu te dois de l’assumer.

Lorsque l’on érode ses aspérités pour ne pas égratigner l’autre et bien il nous manque ces petits morceaux que l’on a rabotés.

Car même si cela griffe, même si cela gratte, ces petites choses irritantes pour l’autre font aussi partie de toi. Il n’est pas nécessaire de se transformer pour l’autre. Personne ne peut t’imposer ce choix, comme tu ne peux imposer à l’autre d’entrer dans un moule qui te convient et qui serait trop étriqué pour lui.

Tu es comme une pâte à brioche en ce moment, elle a eu son temps de pousse et elle commence à déborder, il est temps de passer à la cuisson et à la dorure !

Ma petite CCCC, il y a eu des déclics en toi, en peu de temps. Nous avions dit précédemment que tu avais ce potentiel en toi, et que tout cela allait se remonter.

Tu es comme la belle au bois dormant, se réveillant de son long sommeil. Tu voudrais rattraper le temps perdu. Mais voilà, tu as peur de mettre en péril l’équilibre que tu as construit avec sagesse.


Petit à petit l’oiseau fait son nid. Amène les changements en douceur, les tiens, pas ceux des autres. A ton contact, ils changeront d’eux-mêmes, car ton énergie positive va les transformer.

Sois resplendissante et heureuse, sois l’incarnation de la joie et du plaisir. Ne force rien, accueille la vie telle qu’elle vient, bien ou mal, ne lutte pas, ouvre les bras, le bonheur vient à l’enfant qui ne projette rien. Savoure chaque instant comme s’il s’agissait du premier que tu découvrais ou du dernier que tu vis.

Nourris tes rêves, fais les grandir, vis les pleinement, l’Univers t’apportera la concrétisation de tes espoirs les plus fous.

Mais sache que rien n’est folie, tout est normalité. Il y a tant et tant de diversité en ce monde. C’est vous les humains qui vous jugez et voulez-vous mettre dans des cloisonnements, des confinements invalidants.

Tu as envie de respirer, alors respire, tu as envie de rire, alors ris. La vie est un jeu, pas un drame.

Certes tu le sais, car tu es passée, comme d’autres, par des périodes noires. Mais tu t’es rendue compte que l’optimisme que l’on cultive vient à bout de toutes les malchances.

Belle enfant, ne te brides plus, tu es pétillante à souhait et tu as besoin d’expansion. Alors SOIS.

Ne crains pas le regard des autres, ni leur jugement, ne te défends pas de leurs critiques, elles leur appartiennent. La jalousie fait souvent la parole amère.

Place toi bien au-dessus de cela, c’est ainsi, tu ne pourras satisfaire tout le monde. Ton but sur cette terre est d’avancer et te réaliser par ta progression. Avance, il est temps.

Ce n’est pas pour cela que tu oublieras ceux qui t’entourent, bien au contraire, car ton cœur est bon et il y a de la place pour l’infini.

CCCC, que d’avancées depuis que nous avons pris contact avec toi. Que de progrès et de prises de conscience.

Nous sommes heureux et tellement apaisés de te voir sur le chemin. Toi tu te dis perdue. Sais-tu pourquoi ? Tu es encore tiraillée entre les freins du mental et les coups d’accélérateur de ta conscience propre.

Ton âme veut prendre les rênes de ta vie et ce sacré mental, encroûté et sécurisé par une vie routinière, refuse.

Ce serait dangereux de changer, ce serait triste de perdre la sécurité, ce serait difficile de se justifier…

Mais pourquoi donc ? Lorsque l’on suit ses véritables aspirations, il n’y a pas de difficulté. Aucune justification non plus à donner, tu es toi et voilà, tu sens que ta voie est là, et bien suis la. Personne ne détient le pouvoir de dicter sa conduite à l’autre. C’est cela le respect de l’évolution de chacun.

Le pouvoir, la jalousie, la frustration sont de terribles obstacles à vaincre sur Terre. Ils empêchent une évolution plus rapide de l’être humain. C’est ainsi, cela fait partie des épreuves à dépasser.

L’amour inconditionnel qui devrait tous vous animer et que vous êtes venus retrouver ici-bas est à ce prix. Laisser vivre et laisser choisir en toute liberté.

Votre société établit des règles, des dictas à suivre. IL FAUT, résonne comme un mantra sur votre planète.

Mais qui a dit IL FAUT ? Qui détient cette vérité ? Qui a le droit de décider de quelle façon doit se construire la réalité de l’autre ?

CCCC, tes choix sont là. N’aies point peur de t’affirmer, n’aies point peur de te révéler. Ta réalisation et ton bonheur dépendent de cette liberté que tu vas retrouver.

Exprime tes choix, mais ne les justifie pas, car ils te sont propres et te correspondent.

Te justifier, reviendrait à t’en excuser. Ce n’est pas le but, se choisir, ce n’est pas fauter, c’est choisir de vivre pleinement son existence d’incarné et c’est écouter sa petite voix intérieure.

Belle enfant, nous te faisons confiance, nous savons que tu es une personne empreinte de sagesse. Tu commences à écouter cet éveil qui est en toi et tu comprends que l’appel devient de plus en plus insistant.

Remet tes questions à la nuit, lorsque tu lâches prise en t’endormant, demande conseil à l’Univers. Il te répondra. Vous dites : la nuit porte conseil…

Les réponses ne seront pas forcément claires et précises, si tu ne saisis pas tous les sens, alors demande plus de clarté.

De toutes les façons, il n’est pas utile de faire quoique ce soit dans l’urgence mon petit.

Tu as besoin d’équilibre avant tout, et te lancer dans le vide, ne te satisfait pas.

Alors choisi ta route tranquillement et sereinement, tu es protégée tant que tu es sous la lumière.

Belle enfant, nous ne pouvons te donner de directives, car il est temps pour toi, d’apprendre à ressentir ton corps et les signaux qu’il t’envoie régulièrement. Ne fais qu’un avec lui, baisse ta garde et ressent, il te parle sans cesse : les frissons, les souffles froids ou chauds, les douleurs. Ces signes sont les paroles de ton âme à travers ton corps de matière.

Sois plus en relation avec ton enveloppe charnelle, elle est un transmetteur pour toi. Fais lui confiance.

Ne sois pas perdue, tu l’es car tu écoutes les autres, leurs paroles dictées par leur mental. Ressens en toi, tout est là, tout est si facile lorsque tu lâches le raisonnement.

Ton intuition est pourtant fidèle, tes premières impressions sont les bonnes, fais toi confiance. Dès que tu auras baissé ton bouclier et accepté que tu as tout en toi, pour décider de ta route, tout sera fluide et joyeux.

Le printemps est une belle saison pour repartir sur de bons rails. Vous les humains incarnés pensez toujours qu’il vous faut prendre des résolutions au premier janvier, alors que c’est… la morte saison.

Rien ne bouge, tout dort et se repose. Vous êtes curieux parfois.

Maintenant, la vie revient, la sève monte, le soleil croit, les oiseaux chantent, la température s’envole doucement afin d’éveiller toute vie.


Suis ce mouvement lent de la réalisation et tu trouveras le chemin de l’épanouissement total de ton être.