Quand prioriser l'essence-ciel devient nécessaire