Guidance personnelle - Général des armées Romaines

Dernière mise à jour : 6 mai 2021

CANALISATION

DES MESSAGES DES GUIDES & ORACLES



AAA BBB

Née le : XX/XX/19XX


 

Guidance - 03 mai 2021


Information importante


Une guidance est un message transmis par les Guides, les vôtres, les miens, les êtres des univers célestes. Il ne s’agit pas d’une voyance et je n’en suis que le canal transcripteur. Les mots sont la traduction des informations vibratoires télépathiquement reçues. Chaque parole est personnelle et touche au plus profond son destinataire, car il s’agit là, d’une similitude de résonnance.


L’information est délivrée selon ce qu’eux jugent opportun de vous transmettre dans l’instant présent afin de vous aider dans votre réalisation.


Vous avez un libre arbitre, celui-ci vous permet de faire des choix. Chacun d’eux donnent une direction différente à votre existence. Lors de vos incarnations vous avez des missions programmées, vous devez vous rendre d’un point A à un point B, mais comme le dit l’expression : « Tous les chemins mènent à Rome ». Aucune route n’est meilleure ou pire qu’une autre, car chacune d’elles vous apportera son lot d’expériences et d’apprentissages.


Ne jugez pas vos actions, vos réussites et ce que vous considérez comme des échecs. L’inaction seule, est une défaite et encore… elle peut être un moment d’introspection nécessaire. Aimez-vous, car personne ne pourra le faire mieux que vous. Honorez-vous et respectez-vous. Vous êtes ici sur terre pour vous accomplir. Seuls, vous êtes nés, seuls vous repartirez, forts d’un immense savoir acquis à jamais pour vos prochaines incarnations.


Je vous souhaite une belle lecture.


Pascale


 

DEMANDE


Questions :


J'ai fait plein de formations complètement différentes parfois terminées et parfois non, toujours sans conviction comme si c'était juste pour occuper mon mental.

J'ai du mal à trouver un travail

J'ai du mal à avoir des amitiés sincères surtout avec les femmes


 

Chère âme, voici venu le temps d’éclairer ta route et soulever enfin le voile de brouillard que le mental borné a savamment déposé sur ta vie, grâce à ces questionnements stériles.


Bon nombre d’humains sont comme toi, venant sur cette Terre avec en eux cette signature indélébile récupérée, modelée, au fil de leurs incarnations diverses sur cette planète ou ailleurs dans le multivers.


Chacune de vos vies vient à son tour imprimer sa trace dans vos gênes, et vos vibrations.


Aucun hasard donc à ce que nous venions aujourd’hui te parler de cette existence dans laquelle tu étais un général des armées romaines. Personnage emblématique, tu fus vénéré par tes hommes de rang pour ta prestance, ton courage et surtout ta profonde justice.


Il émanait de toi une telle puissance qu’il ne t’était point utile de prouver ta valeur. Ton unique présence te permettait d’attirer les regards, le respect et la dévotion.


Chère AAA comment te départir d’une telle puissance ? Ceci est impossible, tu le portes en toi, que tu sois femme ou homme c’est inscrit au plus profond de ton être. Comme si tu étais marquée au fer rouge et que cette empreinte dépasse la barrière de la chair pour finalement s’inscrire à tout jamais dans ton essence pure et spirituelle.


Sache donc que par-delà cette enveloppe charnelle qui est tienne, tu es cet homme de pouvoir, cet être à l’intelligence supérieure et au valeurs nobles.


Comment alors pourrais-tu te satisfaire de cette vie terrestre qui n’a plus aucun attrait pour toi ? Il n’y a ici-bas aucun intérêt pour toi, dans cette existence peuplée de personnes mièvres et peu enclines à suivre tes idées élevées.


Voilà pourquoi les femmes résistent à ce que tu peux dégager vibratoirement. Soit, elles sont jalouses, soit elles se comportent en poissons pilotes sous le requin, récupérant au passage quelques restes et vivant dans l’ombre de qui tu es.


Cette existence est placée sous le signe de l’ambivalence. Tu es née femme, et possède en toi l’énergie de l’homme. Ceci est perçu par l’inconscient de ceux qui t’approchent. Ta noblesse de cœur est perceptible, elle peut déstabiliser celui qui ne serait pas capable de s’engager totalement dans tes combats d’idées et les actions que tu réprimes. Car tu essaies tant bien que mal de trouver ta place au sein de cette société, qui, avouons-le, est à mille lieux de qui tu es, intérieurement.


Nous le savons parfaitement, nous qui te voyons évoluer au quotidien. Tu essaies, tu forces et finalement te désespères de n’être que la pale copie de qui tu es foncièrement.


Alors nous te le disons, ne cherches pas à coller à cette image d’humain parfait, de femme réalisée et heureuse de vivre sa vie. Car non tu n’es pas celle-ci, tu te cherches encore, car tu n’es pas dans l’acceptation de ta pleine puissance.


Ce qui fait que tu es toi, ce sont ces existences passées dans lesquelles tu as acquis encore plus de force et de savoir. Comment voudrais tu aller au bout d’apprentissages qui sont déjà en toi, ou qui semblent si peu intéressants.


Tu es arrivée à une période de ta vie, où le seul enseignement passionnant est celui qui te concerne. Cette plongée à l’intérieur de toi est celle qui te tiendra en haleine. Comprendre pourquoi tu es déstabilisée par le peu de loyauté, de respect du monde alentour. Savoir comment y évoluer sans y perdre tes propres valeurs. Et enfin briller de ta lumière, permettant ainsi d’attirer à toi par similitude les personnes qui, à tes côtés, sauront recréer les légions romaines, toutes engagées dans un même dessein : redonner au monde sa brillance légitime, dans la justice, le respect, la bienveillance et l’amour de son prochain.


En te perdant au sein de ce peuple dit : « évolué », tu as donné libre pouvoir à ton mental de te guider. Tu lui as permis de prendre le commandement de ta personne, lui accordant le libre choix de penser, de guider tes actions et surtout l’autorisation de te saboter en ne permettant pas à ton cœur de te guider.


Te voilà devenue esclave consentante d’un mental se nourrissant de ta force intérieure.


A toi maintenant de reprendre ta place, en lui demandant avec fermeté de se faire discret. Il n’est pas négatif, il est juste fainéant et ne souhaite qu’une chose, que tu restes à ta place habituelle, dans le confort de la routine.


Le mal être qui est le tien découle directement de cette empreinte de vie passée. Ta puissance est étouffée par la société actuelle. Tu as perdu ton pouvoir sous l’affreux prétexte que tu es une femme. En voulant être comme les autres, tu as mis un voile sur ta brillance.


Mais tu ne peux être comme les autres, tu as traversé peu de vies de femme, de mère, d’épouse, car ton âme est guerrière, valeureuse et fonceuse. Tu t’épanouis dans l’action où tu peux briller et être reconnue comme un leader.


Tant que tu viseras la lune au lieu du soleil, tu seras déçue. Tu as besoin de défis, de combats entre toi et toi. Oui, les habitudes sont là, le confort aussi, mais tu sais au creux de toi, combien peut être excitante l’aventure.


Sur cette Terre déchirée, tu te sens attirée par des batailles. Tu observes et constates que rien ni personne n’a le courage d’avancer en pleine lumière pour défendre la veuve et l’orphelin. Tu éprouves de la douleur à constater l’immobilisme des troupes.


En cette vie où tu es née femme, tu as d’autres batailles à mener, d’autres buts à atteindre.


Il convient pour toi de t’aligner parfaitement entre tes énergies féminines et masculines, sans quoi tu seras sans cesse en déséquilibre et dans la douleur de ne pas être toi. Tu te dois d’accepter cette singularité qui fait ton charme : cette rayonnance qui peut éblouir, attirer ou repousser.


Ne cherche pas à charmer, sois juste toi. Reprends ce pouvoir qui est le tien, dans tes actes. Ta lumière fera le reste, même si elle doit attirer les profiteurs, c’est la rançon d’une gloire méritée.


Reprends ta guidance personnelle en mettant ton mental au repos… offre lui le repos du pseudo guerrier qu’il est. Tu as besoin de vivre en écoutant les élans de ton cœur, sans te brider au quotidien. Sois l’enfant solaire que tu as pu être, avec ses envies, ses rêves et ses désirs.


Il te faut incarner ton être. C’est ce chemin que tu dois emprunter maintenant. Oui cela va demander un certain effort pour sortir de la routine habituelle. Nous te le disons, tu vas devoir redécouvrir tes capacités intérieures, tes savoirs ancestraux. Chacune de tes vies passées t’a donné des clés et tu les as soigneusement enfermées pour ne pas être tentée de t’en servir.


Pourtant le moment est crucial sur votre planète. Cet instant où chacun va devoir montrer sa véritable nature. Tu le sens en toi, c’est telle une envie irrépressible qui monte, comme la sève printanière s’élevant dans les végétaux pour les faire renaitre après leur hivernage.


Chère AAA, la société a besoin de personnes comme toi, et c’est aussi pour cette raison que ta voie, LA voie, ne s’est pas présentée auparavant. Tu devais apprendre et comprendre en arpentant les chemins tortueux de l’existence.


A présent, arrivée au milieu de celle-ci, il est temps de faire un bilan des acquis et comprendre qu’ils ne sont pas les seuls. Tant d’autres sont présents et demeurent cachés aux yeux de tous et surtout aux tiens.


Donne leur l’occasion de se dévoiler en ouvrant la porte de la jolie cage dorée que tu t’es construite en voulant parfaitement coller au modèle sociétal.


Il est temps, nous te le disons, de briser tes chaines, de vivre au lieu de survivre.


Ne regarde pas les échecs comme tels, mais comme des victoires, car ils te permettent d’acquérir la sagesse nécessaire au présent et au futur que tu construis en ce moment même.


Evalue avec lucidité tes expériences de vie : quelles ont été celles qui ont fait palpiter ton cœur, celles qui t’ont faite te sentir vivante et vibrante ?


Analyse ceci avec objectivité, sans critique négative de ta part. Parfois on croit se tromper de route, et puis sur celle-ci il y a des surprises qui rendent le voyage attrayant. On trouve des petites choses insignifiantes, dans l’instant, qui s’avèrent beaucoup plus tard fort utiles pour passer certains caps de la vie.


Ces personnes qui n’ont pas été fiables en amitié ont eu leur rôle à jouer dans ta vie. Car chaque âme qui te croise ici-bas a sa raison d’être et sa présence n’est jamais due au hasard. Chaque rencontre a sa part d’apprentissage à récolter. C’est ainsi que l’on arrive à dépasser certaines situations ou à pardonner les plus terribles trahisons. Il s’agit d’engagements pris dans les plans spirituels entre les âmes, bien avant leur incarnation, en fonction de ce qu’elles ont à travailler pour apprendre et s’épurer, s’élever sur l’échelle vibratoire.


Chaque expérience vécue, aussi futile soit-elle, est juste. Il serait erroné de penser que le hasard s’immisce ainsi dans vos vies. Seul le libre arbitre vous permet d’aborder d’une façon ou d’une autre l’expérience proposée.


Prends alors du recul sur le passé, le présent, afin d’accueillir ce futur qui t’es destiné. En conscience tu l’as quelque part programmé avec tes guides, les êtres de ta famille d’âme, et le Divin que tu nommeras comme tu le souhaites.


Apprends à cocréer en toute connaissance de cause et accepte cette part de responsabilité qui est tienne. Dés lors que tu te positionneras en tant qu’artiste peintre du tableau de ta vie, tu manieras à merveille les pinceaux, déposant ici une touche de passion, là, un soupçon de sagesse. Laisse s’exprimer ton talent, occupe toute la peinture, ne te cantonne pas dans un coin de la toile, au risque de rendre bien misérable ton talent. Tu dois t’expanser, être un soleil, palpiter et vibrer.


Crée, belle âme, avec ton cœur, écoute ton intuition, elle te guide. Ecoute ton corps, il est lui aussi un messager fidèle. Ces élans ou ses rejets sont significatifs pour peu que tu leur laisses le loisir de s’exprimer.


A présent, nous allons te laisser sans omettre un petit récit qu’il te suffira de relire de temps à autres pour te replonger dans les énergies de ce message :


Il était une fois, une jolie boite à musique fabriquée dans un bois précieux. A l’intérieur se trouvait une figurine, une petite danseuse, fine et élancée qui se mettait en mouvement aussitôt que l’on tournait la clé sur le côté.


Pour la stopper dans son élan, il suffisait de refermer la boite, alors la musique cessait et la danseuse s’endormait.


Cette boite à musique était si belle que son propriétaire ne jugeait pas utile de l’ouvrir, d’écouter sa musique et de faire danser sa figurine.


Quel dommage, la petite boite se sentait bien inutile, seule sur son étagère. Elle ne pouvait se satisfaire d’être un joli objet, elle avait besoin de vivre, de procurer de la joie et la ressentir aussi. Elle voulait être admirée pour tout ce qu’elle était, et aussi pour ce personnage vivant au creux d’elle. Elle n’était pas qu’une boite, elle était la vie, la joie, la grâce, la dance, le bonheur et l’amour de l’art.


Un jour le propriétaire de la boite inutile voulu s’en défaire, et se dit qu’il serait bon de l’offrir à sa jeune nièce pour son Noël.


Ainsi les fêtes de fin d’année approchant, il emballa le cadeau, sans même le faire fonctionner et jeter un dernier regard à l’intérieur.


Sa jeune nièce, handicapée de naissance se satisfaisait de peu, s’émerveillait d’un rien. Elle tomba littéralement amoureuse de son adorable présent. Elle avait en elle cette innocence lui permettant de voir le beau dans les choses les plus infimes. Elle possédait cet esprit enfantin qui n’existe plus vraiment chez les adultes.


Elle ne savait rien du fait que le cadeau était une façon, pour son oncle, de se débarrasser d’un objet encombrant et superflu.


La petite boite la comblait de bonheur, elle était délicate, et son bois aux tons rosés l’enchantait. Un jour, elle découvrit comment l’ouvrir et trouva, à l’intérieur du couvercle, un miroir et sur le devant, une petite danseuse. En tournant la manivelle, elle entendit une petite musique et vit la jolie danseuse tourner, tourner, tourner.


Alors, un rire cristallin s’échappa de sa gorge. Un rire plein de joie, d’amour, de simplicité empli l’espace, montant dans le ciel. Au même moment, elle découvrit son visage derrière la ballerine et se mit à rire de plus belle.


Alors tous les anges des cieux, se penchèrent au-dessus des nuages pour voir d’où provenait ce rire plein de vie, qui s’égrenait et montait jusqu’à eux.


Ils virent cette petite jeune fille et sa joie les contamina. Tant et si bien, qu’ils décidèrent d’accompagner au quotidien cette petite âme qui semblait avoir une vie bien compliquée, et qui pourtant, était la joie incarnée.


Dés lors se manifestèrent dans sa vie, des petits et grands miracles portés par son rire, de la Terre aux cieux, et des cieux à la Terre.


Moralité : Parfois la vie nous parait insipide dans son ensemble, mais c’est souvent dans les détails que se trouvent l’amour et la joie. Et plus nous vibrons cela et plus le ciel nous offre ses cadeaux en retour, comme des remerciements pour les jolies vibrations que nous faisons monter jusqu’à lui.



TIRAGE D’ORACLE


Les oracles sont choisis intuitivement, les guides me dictent le nombre de cartes à piger. Ensuite, je tourne la carte et pose ma main dessus. Ainsi, c’est une nouvelle mini guidance qui commence.

Il ne sert à rien pour moi, ou pour vous, de recopier un livret explicatif qui ne donnera pas une interprétation personnalisée.


Cartes : « Les portes de l’intuition »


Si le tirage est fait à l’intuition, le texte toutefois n’est pas reçu en guidance.

Il s’agit de celui inscrit sur la carte, puis de ma guidance.


Le grand plan :


"La vie est parsemée de leçons planifiées et de coïncidences pour vous faire grandir".


Chaque expérience de la vie AAA est à observer avec un regard détaché de toute émotion, comme si les yeux qui se posaient là, n’étaient pas les vôtres.


Ainsi, en prenant cette distance et en vous imaginant être une autre personne que vous, arrivent d’autres perceptions de la situation, et d’autres conclusions. Tout ceci vous permet alors d’orienter différemment vos choix, vos actions et vos décisions.


Il y a de multiples façons d’apprendre en se promenant dans la vie, en étant soi, vivant de l’intérieur les situations ; en étant un autre ; en se connectant à sa part enfantine ; en laissant sa conscience supérieure parler à travers les élans de son cœur…


Le ressenti :


"Ce que vous ressentez profondément et imaginez clairement à tendance à prendre racine en vous"


Lorsque l’on veut se servir de la loi universelle d’attraction il est nécessaire non seulement de bien visualiser son but, mais également de le ressentir comme réalisé dans sa réalité, afin de l’attirer à soi.

Comment vous sentez vous à l’intérieur de vous lorsque votre objectif prend vie dans votre quotidien ? Percevez la joie de la réalisation de celui-ci. Discernez toutes les manifestations de votre corps, à l’extérieur, à l’intérieur… votre peau, votre cœur, votre respiration, votre bien-être…


Cartes : « Message d’éveil »